Élection partielle : méfiez-vous des fausses rumeurs!

À la dernière élection générale, de nombreuses rumeurs ont courru sur les intentions et paroles prononcées par les autres candidats à la mairie de Sainte-Marie-Madeleine. Et le maire Simon Lacombe ne s’était pas gêné pour en parler aux citoyens lors de ses tournées, mais c’étais bien gardé de dire ce qu’il allait faire lui une fois élu.

L’élection partielle pour le siège #3 actuellement en cours est une occasion d’avoir des vraies réponses pour les citoyens. Lorsque les candidats, M. Gilles Carpentier, et M. Yvon Le Bel, se présenteront chez vous, n’ayez pas peur de leur poser des questions pour être bien renseigner le jour du vote. Nous vous proposons quelques questions à leur poser :

  • Que proposez-vous pour avoir plus de transparence au conseil?
  • Allez-vous travailler pour avoir un système de bornes fontaines efficaces dans le domaine Huron?
  • Êtes-vous d’accord pour la construction d’égoût dans le secteur Douville malgré l’opposition des citoyens?

garagedelahonte.com a déjà pris position en faveur de M. Gilles Carpentier dans cette élection. M. Carpentier est le candidat le mieux placé pour défendre les intérêts des citoyens. Lorsque M. Le Bel, peut-être accompagné du maire Lacombe, se présentera chez vous en disant vouloir être à l’écoute des citoyens, n’hésitez pas à lui dire que l’administration Lacombe n’est pas à l’écoute de ces citoyens. Celle-ci prend des décisions contraire aux intérêts des citoyens, notamment en autorisant la construction du garage de la honte (voir le reportage de J.E.), le laxisme dans le dossier des bornes fontaines du domaine Huron, et son attitude peu accomodante pour que les citoyens aient accès à l’information sur ce qui se passe dans la municipalité, et lors des assemblées du conseil. Et si vous n’êtes pas convaincu, vous pouvez consulter ce reportage de TV Cogeco lors de la dernière élection en 2013, où le maire ne promet rien, mais dit qu’il sera à l’écoute des citoyens. Avec les nombreux articles publiés dans les journaux, repertoriés sur ce site, et en regard des nombreuses doléances entendu lors la dernière séance du conseil, on peut sérieusement mettre en doute cette affirmation, et la volonté du maire de changer cette situation.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *