8 réflexions sur « La grogne s’étend au conseil »

  1. Bonjour, je trouve déplorable ce qui se passe ds votre municipalité, mais pkoi avoir réelu ce maire ? espère que vous avez porté plainte au Ministre des Affaires Municipales, UMQ, vos députés, ……..

    sur ce, bonne chance

    1. Bonjour Gilles, je m’excuse si je n’ai pas répondu avant mais tu peux comprendre que j’ai été débordé avec tout ça. Il a été réélu parce que son jeu était très bien ficelé, la plupart des gens croyait tout ce qu’il disait car si quelqu’un essayait de le contredire, toute suite il intimidait les gens par des mises en demeure (avec l’argent des contribuable c’est facile) et par des fausses rumeurs sur les personnes en questions. Alors les gens se la fermaient et ça n’avait pas eu le temps de faire dommage à tout son baratin. Sauf que cette fois, je suis parente avec lui et quand j’ai constaté qu’il riait de moi avec mes arguments logiques et même des règlements et loi qu’il niait, et qu’il m’a menti à plusieurs reprises et que je constaté qu’il se fou de tous ses citoyens en ne travaillant pas leurs intérêts, j’étais très déçu et insulté et j’ai décidé que ses mises en demeure ne m’arrêteraient pas et que j’irais jusqu’au bout. J’ai essayé de rallier la plupart des citoyens qui avaient eu des problèmes avec lui dans le passé pour faire justice. Ça commença à porter fruit. Nous avons porté plainte au MAMOT et à l’UPAC l’enquête suit son cour, et les députés même mais eux on se demandent à quoi ils servent, ils m’ont dit qu’ils ne pouvaient rien faire. Encore des gens qu’on paient pourquoi? Merci de tes encouragement!

  2. Ce serait intéressant d’avoir tous les détails et non seulement des bouts coupés qui sont à votre avantage… Il y a toujours 2 versions à une histoire…. N’avez-vous pas un commerce également sur cette rue dite résidentielle? Est-ce que le commerce opère sur votre rue ou sur l’autre rue?
    Que pensent les résidents de l’autre rue?
    Ce serait des questions intéressantes d’avoir les réponses!

    1. Cher Marc, es-tu déjà passé sur la rue Demers avant de parler?
      Avant c’était une vieille bâtisse avec une cour pleine de scrap à l’endroit où nous avons agrandit. Si les citoyens se seraient opposés à notre construction, nous n’aurions pas donné suite. Nous avons amélioré l’apparence et la valeur de la rue, contrairement au garage de la honte, et notre bâtisse n’est pas entre 2 maisons non plus, elle est au tout début de la rue et ensuite c’est des maisons. Ça prend pas un cours en urbanisme pour comprendre ça, c’est facile quand tu regardes la rue dans son ensemble. T’es-tu mis à la place de Mme Paquette? Nous nous opposons à la partie sur Demers, parce que c’est résidentiel et qu’ils n’ont pas respecté le droit acquis, et sur Normand, ils ont dézoné sans passer d’avis public. Ensuite ils ont fait un lot avec 2 lots différents. 1 commercial (illégalement) + 1 résidentiel. Ça ne se fait pas, sauf avec Simon Lacombe… Voir l’article dans Le Courrier de St-Hyacinthe qui sort aujourd’hui le 29 janvier 2015.

      1. Je crois que les questions ont le droit d’être posées sans avoir de réponse arrogante comme la votre mme chartier. Si votre site web est à but informatif et de faire connaître votre cause dans ce que vous disez être un bris de votre liberté d’expression, laissez alors les autres leur liberté de poser des questions sans monter sur vos grands chevaux. Je connais très bien votre secteur, je n’ai pas de cours en urbanisme mais je ne crois pas que vous l’avez non plus.

        1. Bonjour Marc,
          Tous les commentaires sur ce site sont les bienvenues. Il serait effectivement intéressant d’avoir les deux côtés de l’histoire, mais malheureusement les principaux acteurs refusent de le faire. L’autre côté de l’histoire n’est pas que Mme Chartier et son mari opère un commerce sur la rue Demers, et celui-ci n’a rien a voir avec l’histoire du garage de la honte. Vous tentez de dévier le débat, alors que le point central de celui-ci est que le garage a été construit malgré l’opposition des gens du secteur, et à l’aide de manoeuvres douteuses, tel que rapporté plusieurs fois dans ce site. Que je sache, personne ne s’est opposé à l’agrandissement du commerce de Mme Chartier, et celui-ci s’est fait selon les règles. Si vous avez d’autres points à apporter à cette histoire du garage de la honte, soyez tout à fait à l’aise de le faire.

  3. C’est tout a vrais que le maire se fait intimident ou il essaye parce qu’il y a parmi les citoyens qui l’encourage a l’êtres et il fait même jusqu’à des menace, comme dire ,je sait ou tu reste , j’ai ton adresse et ou tout est enregistré, je pense qu’il oublie qu’il est filmé.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *