Le maire Lacombe aurait dû y penser avant, car il est trop tard

Dans le bulletin municipal de novembre 2015, le maire Lacombe présente ses orientations pour le budget 2016 pour Sainte-Marie-Madeleine. Dans une tentative de rattrapage évidente, le maire Lacombe a le culot de faire de la politique au frais des citoyens en demandant la collaboration de certains membres du conseil (lire ici les conseillers indépendants)!

Bulletin mensuel novembre 2015

C’est effronté de la part du maire Lacombe de demander la collaboration des conseillers indépendants, alors que lui ne veut rien savoir d’eux! Il fait de l’obstruction systématique, ne se gêne pas pour faire du salissage contre ses adversaires, il menace les opposants à coup de mises en demeure, et maintenant il prend un ton mielleux, pour bien paraître devant les citoyens qui ne connaissent pas son vrai visage, pour demander de la collaboration? Ce que veut le maire Lacombe, c’est que les affaires de Sainte-Marie-Madeleine fonctionnent comme il veut, que les conseillers obéissent à ces ordres, et que les opposants se taisent. Le maire Lacombe n’est aucunement intéressé à collaborer avec qui que ce soit, même pas avec le gros bon sens!

Le maire Lacombe est également très en retard dans les nouvelles. Le projet de développement domiciliaire dans l’ancien terrain de LKQ a été rejeté majoritairement par le conseil, de même que le prolongement des égoûts dans le secteur Douville. À la place, le conseil a décidé majoritairement de faire une étude exhaustive de toutes les installations septiques de Sainte-Marie-Madeleine. Quand à l’OTJ Desnoyers, le maire Lacombe n’a apporté aucun élément qui prouverait que l’entente actuel est meilleure qu’une possible entente avec Sainte-Madeleine sur la question des loisirs. Le conseil a d’ailleurs voté majoritairement pour entreprendre des discussions avec Sainte-Madeleine pour voir si un service des loisiers commun serait plus avantageux. Voilà ce que le maire Lacombe devrait faire, se renseigner avant de dire n’importe quoi, et c’est ce que font les conseilleurs indépendants. D’ailleurs, c’est bien le maire Lacombe qui disait que les pompes de Sainte-Marie-Madeleine fonctionnaient parfaitement, mais qu’une réunion spéciale a été demandé pour autoriser leur réparation?

Et quant est-il des bornes-fontaines au domaine Huron, dont l’installation de bornes supplémentaires n’a pas été encore faite malgré un vote majoritaire du conseil à ce sujet? Le maire n’est pas pressé de répondre aux demandes légitimes en matière de sécurité de ses citoyens. Il préfère pousser pour un projet qui servirait les intérêts d’un promoteur avant ceux des citoyens, notamment en promettant des revenus de taxe qui ne reposent que sur du vent, et ne parle aucunement des coûts fort probables élevés pour les citoyens. Est-ce qu’il fait cela pour aider un ami, comme il le fait en faisant obstruction pour faire respecter la réglementation municipale auprès du propriétaire du garage de la honte, dont il se dit l’ami justement? La question se pose.

Le maire Lacombe ressasse encore les mêmes histoires, et ne comprend pas que les citoyens et le conseil sont déjà ailleurs. Les arguments du maire Lacombe n’impressionnnent plus personne, et son favoritisme envers certains citoyens ne fait plus de doute. Le maire Lacombe demande de regarder vers l’avenir, alors dans ce cas, celui-ci devrait regarder son propre avenir, et faire ce qui serait le plus bénéfique pour les citoyens de Sainte-Marie-Madeleine : démissionner. Les citoyens méritent mieux qu’un maire qui se moque d’eux depuis trop longtemps.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *