Le maire Lacombe n’est pas un cas unique

Les problèmes de désertion que l’équipe du maire Lacombe a connue, ne sont pas uniques à Sainte-Marie-Madeleine. En effet, depuis le mois de mai, 3 conseillers membre de l’équipe du maire Michel Fecteau de Saint-Jean-sur-Richelieu, ont claqué la porte de la formation. (Journal de Montréal – Des élus claquent la porte à Saint-Jean-sur-Richelieu).

Le maire refuse de communiquer avec les membres de son propre parti et fait «cavalier seul» lors de la prise de décision.

Justin Bessette, conseiller municipal, Saint-Jean-sur-Richelieu.

Le maire Fecteau, bien évidemment, rejette la faute sur les anciens membres de son équipe, lui n’ayant rien à se reprocher.

Le maire Michel Fecteau ne s’étonne pas du départ du conseiller Bessette, qu’il accuse d’avoir un «problème d’attitude» et de manquer de collaboration depuis les dernières élections.

Michel Fecteau, maire, Saint-Jean-sur-Richelieu

Que des différences d’opinions surviennent entre les conseillers municipaux et un maire n’est pas anormale. C’est même sain pour la démocratie. Mais, c’est tout de même drôle. On parle ici d’une autre ville, et les conseillers démissionnaires de l’équipe du maire lui reprochent aussi d’agir seul, et de n’en faire qu’à sa tête! Le maire Lacombe, avec sa longue histoire comme maire de Sainte-Marie-Madeleine, et son attitude de dictateur, se surprend encore que des conseillers de son équipe retournent leurs vestes contre lui! Ne soyons pas dupes, la prochaine élection municipale de 2017 ne changera rien à la situation si le maire Lacombe est réélu, car le problème vient de lui. Avec ses récents ennuis de santé (Le Courrier de Saint-Hyacinthe – Le maire Lacombe se remet d’une amputation), voilà une parfaite occasion pour le maire Lacombe de se retirer honorablement sans faire trop de vague. Malheureusement, c’est probablement l’obstination du maire Lacombe qui le perdra. Il ne saura pas partir de lui-même avant que les citoyens le fassent pour lui.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *