Réunion extraordinaire du conseil de Sainte-Marie-Madeleine du 8 octobre 2015 : soudainement il y avait urgence!

La réunion extraordinaire du conseil de Sainte-Marie-Madeleine du 8 octobre 2015 a démontré que la gestion de la municipalité par l’administration Lacombe est vraiment étrange, pour ne pas dire troublante.

Procès-verbal (séance extraordinaire) 8 octobre 2015

La réunion a eu lieu pour approuver la réparation des pompes aux postes de pompage SP1, SP2 et SP3, de même que d’analyser les pompes de soutien à ces 3 mêmes stations. Tous les points furent adoptés par résolution, sans vote, et sans véto du maire Lacombe, ce qui est rare lorsque Sainte-Marie-Madeleine doit dépenser pour le bien des citoyens. Le coût total des réparations aux pompes des 3 postes s’élèvera à 11 538,09$ (3 326.22$ pour SP1, 4 022.35$ pour SP2, 4 189.52$ pour SP3), le tout excluant la mise en route, l’installation et les taxes.

Que les réparations aux pompes aient été autorisées n’a en soit rien d’exceptionnel. C’est plutôt le pourquoi de cette réunion qui est troublant.

Vous rappelez-vous de la controverse au sujet du rattachement de la cabane Tétreault avec les égoûts de Sainte-Marie-Madeleine, en plus des maisons dans un nouveau développement domiciliaire sur la rue Noiseux? Le maire Lacombe avait déclaré que les pompes étaient tout à fait capable de prendre le surplus d’eaux usées, et que les dites pompes fonctionnaient parfaitement. Les conseillers indépendants ont voulu rester prudents, en demandant une inspection des pompes avant de dire oui aux demandeurs, car s’ils auraient dit oui comme le maire voulait sans précautions, ce sont encore les citoyens qui auraient été pris pour payer pour les futurs problèmes. Et qu’arrive-t-il 5 mois plus tard? Après avoir reçu l’état des pompes, le maire Lacombe convoque une réunion extraordinaire pour faire RÉPARER les pompes qui fonctionnaient, à ses dires, à merveille. On ne parle pas ici d’entretien, mais de réparation!

Le maire Lacombe, par ses actions, contredit ses affirmations des mois d’avril et de mai 2015, et montre au grand jour son double discours sur sa gestion de Sainte-Marie-Madeleine, selon qu’il s’adresse aux opposants ou à ses partisans. En plus, il ose se plaindre que plus rien ne va à Sainte-Marie-Madeleine depuis l’arrivé au conseil de Gilles Carpentier! Le maire Lacombe manque carrément  de décence, et s’obstine à vouloir faire obstruction à toute amélioration pour les citoyens, incluant l’entretien des installations municipales! Heureusement que les conseillers indépendants ont insisté pour faire vérifier l’état des pompes dans les stations de pompage. Les citoyens de Sainte-Marie-Madeleine ont enfin des gens qui travaillent pour l’intérêt de la ville et de ses citoyens, ces derniers étant mieux servis depuis les 6 derniers mois que depuis les 35 ans du règne du maire Lacombe.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *