Sainte-Marie-Madeleine dans le rouge!

La soi-disante bonne gestion de Sainte-Marie-Madeleine par le maire Lacombe en a prit pour son rhume lorsqu’à la dernière réunion du conseil il a été annoncé que la municipalité avait enregistré un déficit de 200 000$ pour l’exercice en cours! Et le maire Lacombe dans son arrogance essaie de faire croire aux citoyens que ce serait la faute à Gilles Carpentier! Surtout qu’il y avait un déficit presque du même montant l’an dernier et Gilles Carpentier n’était pas là! Avant de mettre la faute sur quelqu’un, le maire Lacombe aurait dû faire une grosse introspection, car le responsable c’est lui, et lui seul, comme vous allez le constater.

D’abord, les égoûts construits sur le boulevard Laurier l’ont été avec un montant de 900 000$ provenant de la taxe d’accise, et de 200 000$ provenant du surplus accumulé, pour un total de 1,1 millions. La taxe d’accise, au lieu de financer une infrastructure dont la majorité des citoyens de Douville ne veulent pas, aurait pu servir à régler le problème d’alimentation des bornes-fontaines dans le domaine Huron que le maire Lacombe laisse traîné depuis au moins 25 ans! Le maire Lacombe a un gros problème à mettre ses priorités aux bonnes places!

Ensuite, comment ne pas passer sous silence les frais d’avocats qui ont bien évidemment explosés. Les décisions très litigieuses que le maire Lacombe a poussé  pour qu’elles soient adoptées par le conseil, notamment la construction du garage de la honte, sont la cause de ces coûts supplémentaires que Sainte-Marie-Madeleine aurait pu éviter. Et il ne faut pas oublier les frais d’avocats payés pour la rédaction du bulletin spécial qui n’était qu’un écran de fumée pour aveugler les citoyens afin qu’ils ne voient pas les erreurs et les contradictions dans ce dossier! (voir l’analyse en 3 partie : partie 1, partie 2, partie 3). De plus, il y a aussi les mises en demeures envoyées par le maire Lacombe à mettre dans ces dépenses douteuses. Ces mises en demeure ont été envoyées pour tenter de faire taire les opposants, ces derniers ayant tout simplement mis sur la place publique les dérives et contradictions du maire Lacombe.

Les loisirs, qui ont été dans l’actualité dernièrement, sont aussi en cause dans le déficit de la municipalité. En effet, bien que le budget des loisirs ait été respecté, ce sont les frais de voirie reliés aux loisirs qui ont coûté quelques dizaines de milliers de dollars à Sainte-Marie-Madeleine. Et dire que le maire Lacombe affirme que ça coûterait plus cher de retourner avec Sainte-Madeleine pour les loisirs! Il est pourtant très mal placé pour parler sur ce sujet, vu qu’il n’est pas capable de mettre sur la table les vrais chiffres pour les loisirs!

Le budget alloué pour les pompiers a été défoncé également de plusieurs dizaines de milliers de dollars. L’embauche de nouveaux pompiers, et aussi l’achat de nouveau matériel, sont en cause dans ce dépassement. Il est de notoriété public que le service d’incendie a été négligé par le maire Lacombe par les années passées.

Finalement, il y a les 25 000$ de réparations sur les pompes de la municipalité, alors que le maire Lacombe assurait qu’elles étaient en bon état! Encore une dépense imprévue causée par la gestion broche à foin de Sainte-Marie-Madeleine par le  maire Lacombe!

Le maire Lacombe, par ce déficit, démontre clairement que sa bonne gestion de Sainte-Marie-Madeleine n’est que de la poudre aux yeux. Il dépense l’argent de Sainte-Marie-Madeleine sur des projets faramineux qui pourraient servir plus ses amis que les citoyens, et ne veut pas faire des dépenses importantes et cruciales de maintenance d’infrastructure pour soi-disant éviter d’augmenter les taxes! Heureusement que le ridicule ne tue pas!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *