Une partie du garage de la honte en cour!

Malgré l’obstruction du maire par l’utilisation de son veto au vote tenu lors de la réunion du conseil du 4 mai 2015, le conseil a de nouveau majoritairement adopté lors de la réunion du conseil du 1er juin 2015 le dépôt d’une poursuite en Cour supérieure pour obliger le propriétaire du garage de la honte à démolir un abri à sel qui relie le garage de la honte (bâtiment secondaire) au bâtiment principal, ce qui donne qu’une seule immense bâtisse, comme vous pouvez le voir sur la photo ci-bas. Or, selon le règlement de zonage, ça ne respecte pas le pourcentage d’occupation proportionnel au terrain.

abriasel

Le propriétaire du garage de la honte a clamé haut et fort que l’abri était conforme, et qu’il avait été construit avec permis et plan approuvé par la municipalité. Malheureusement, aucun document en la possession de la municipalité ne vient corroborer ses dires, et les témoignages des conseillers contredisent en tout point la position du propriétaire.

Les opposants depuis le début réclament de l’administration Lacombe transparence et respect des citoyens. Le refus des conseillers de l’équipe Lacombe d’approuver le dépôt de la poursuite montre clairement leur manque de jugement envers les citoyens qui ne respectent par les règlements de la municipalité. Le maire et son équipe ont pourtant tenté par tous les moyens d’emmener en cour Lise Chartier et Yvan Beauchemin à cause de la pancarte sur leur remorque, car ils disaient que ça contrevenait à un règlement municipal. Et pourtant, plusieurs citoyens affichent sur leurs véhicules, incluant le propriétaire du garage de la honte, et personne n’est poursuivi par le maire pour cela, pourquoi eux? La nonchalance affichée par l’administration Lacombe envers le propriétaire du garage de la honte met en doute la volonté du maire de voir au bien de tous les citoyens tel qu’il l’affirme.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *