J.E.

J.E. a diffusé un reportage sur le garage de la honte diffusé le vendredi 23 janvier 2015 à 19h sur les ondes de TVA. Il a été également diffusé à LCN le 24 janvier à 15h, et en reprise le 25 janvier à 15h, toujours à LCN.

Voici le reportage en question sur la page Facebook de l’émission.

https://www.facebook.com/video.php?v=648674711921427&set=vb.236869246435311&type=2&theater

Il y a des points soulevés par M. Simon Lacombe dans le reportage auquels il aurait dû réfléchir deux fois avant de les affirmer:

  • M. Lacombe parle de droit acquis commercial. Il s’agit d’un droit acquis pour de l’entreposage, pas pour un garage.
  • M. Lacombe dit que la haie est plus haute que la bâtisse. Faux! Il s’agit de la haie de l’autre voisin des entrepôts, et non pas la haie de Mme Noëlla Paquette. On peut d’ailleurs voir dans le reportage la hauteur de la haie par rapport à Mme Paquette et au journaliste. La hauteur de la haie est bien en deça de la hauteur de l’entrepôt précédent. Voici une photo montrant la hauteur de la haie par rapport à la hauteur du garage de la honte.

Haie Noëlla Paquette

  • M. Lacombe affirme que la construction du garage de la honte n’a aucun rapport avec le contrat de déneigement de la municipalité. Encore faux. Voir notre article à ce sujet.
  • Enfin, M. Lacombe dit que les magouilles à Sainte-Marie-Madeleine sont assez rare. Venant du maire, cette affirmation laisse perplexe. Ne devrait-il pas mettre toutes ses énergies pour qu’aucunes magouilles ne se produise à Sainte-Marie-Madeleine?

2 réflexions sur « J.E. »

  1. Non mais c’est incroyable. Il y a de plus en plus de dossiers comme cela au travers le Québec. Dossiers ou les municipalités prennent avantage de leurs citoyens, payeurs de taxes.

    Et dire que M. Couillard veut donner plus de pouvoirs aux municipalités en 2016.

    Il est temps que nous réagissions.

    Ici dans notre municipalité nous avons des problèmes similaires en ce sens que les représentants de la municipalité font ce qu’ils veulent. Et si nous tentons de leur mettre les bâtons dans les roues, malheur.

    C’est ce qu’on appelle de la dictature.

    Saviez-vous que les municipalités n’ont AUCUNE obligation de respecter les règlements qu’elles votent?

    Ceci est écrit noir sur blanc sur le site du ministère des Affaires municipales et de l’Occupation du territoire et a été confirmé par quatre avocats, trois conseillers du ministère des Affaires municipales et de l’Occupation du territoire et par un attaché politique d’un ministre. Ceci est officiellement une porte toute grande ouverte aux passe-droits, au favoritisme et à la corruption. Si vous subissez un préjudice, vous êtes seul avec votre problème.

    Trouvez-vous logique que le simple citoyen doit débourser de sa poche pour les services d’un avocat lorsqu’il doit se présenter en cours contre une municipalité qui est fautive?

    Pensez-y….

    1. Vous avez tout à fait raison et maintenant que des citoyens ont décidés de ne plus se laisser faire, il y a un front commun qui est en train de se regrouper pour faire changer les choses et ainsi dénoncer la corruption. Ensemble on va y arriver!
      Félicitations à tous ceux qui dénoncent et qui se battent pour la justice.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *