Réunion du conseil de Sainte-Marie-Madeleine du 12 septembre 2016 : le comble du ridicule

La réunion du conseil municipal de Sainte-Marie-Madeleine du 12 septembre 2016 a eu son lot de surprises. D’abord, la directrice générale, Mme Ginette Daigle, était absente pour cause de maladie, possiblement pour 3 à 4 semaines. Elle fut remplacée par Mme Lucie Paquette qui a fait un très bon travail dans les circonstances. Cette situation a fait que le procès-verbal de la dernière réunion n’a pas été adopté, car non-complété par Mme Daigle. Le maire Lacombe se trouvait donc avec une alliée en moins lors de cette réunion.

Ensuite, les conseillers indépendants ont refusé de payer 2 factures. La première facture était pour payer l’avocat personnel de Mme Daigle dans un litige l’opposant à la municipalité. Le maire Lacombe a bien tenté de justifier cette dépense, en disant que Sainte-Marie-Madeleine devait payer pour défendre sa DG. Mais selon les discussions, c’est la DG qui avait entrepris des démarches contre la municipalité, alors en quoi les citoyens devraient payer pour cela?

La deuxième facture était pour payer le nettoyage du dégât causé par le déversement de produits chimiques venant du bâtiment accessoire (le garage de la honte) de Moto-Centre (Le Courrier de St-Hyacinthe – Déversement à Sainte-Marie-Madeleine). Déjà que Sainte-Marie-Madeleine, et certains de ces citoyens, sont en cours contre M. Lévesque pour ses multiples infractions aux règlements municipaux, les conseillers indépendants ont eu le bon réflexe de demander les détails de cette facture et de refuser de payer pour une autre de ses bêtises.

Finalement, le maire Lacombe fait appel depuis un certain temps à sa propre famille pour le défendre en pleine réunion du conseil, et l’aider à faire le désordre en criant par-dessus les citoyens qui ont des choses intéressantes à dire. Que dire de plus à part que le ridicule ne tue pas? Peut-être que c’est vraiment pathétique que le maire Lacombe en soit rendu à prendre de tels moyens.

Possiblement dû au congé de maladie de Mme Daigle, la vidéo officielle de la réunion n’a pas encore été mise en ligne.

Procès-verbal – 12 septembre 2016

Prochain rendez-vous le 3 octobre 2016!

Une réflexion sur « Réunion du conseil de Sainte-Marie-Madeleine du 12 septembre 2016 : le comble du ridicule »

  1. Il faut pas oublié que le Maire prend toujours son frère électricien pour faire les travaux d’électricité et comme par assars c’est toujours lui qui fait toujours la plus basse soumission.??? parole du maire.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *